Comment Rencontrer des Trans à Marseille – Mon retour sur la vie transexuel dans la région

Dès le moment que vous prenez conscience que vous êtes attiré par les transsexuelles, le pas suivant à franchir est d’aller à leur rencontre. Généralement, c’est à partir de ce moment que tout se complique généralement. Je suis également passé par là à mes débuts, avec une histoire pour le moins atypique.

Lady Boy ThailandeÇa a été l’étape qui a été la plus compliquée. Mais, une fois que j’ai eu ma première expérience avec un transsexuel, une expérience des plus enrichissantes, je me suis totalement intégré à la communauté transgenre de France. Ça m’a fait un bon paquet d’expériences que je désire partager avec vous.

Marseille fait partie de mes plus belles expériences trans que j’ai vécu. Si vous souhaitez rencontrer des trans dans cette ville, je vous livre tous les détails de mon expérience de vie transsexuelle dans cette ville. À vrai dire, pour faire des rencontres trans à Marseille, il n’y a pas mieux que les sites de rencontre.

Où et comment rencontrer des trans sur Marseille ?

Les clubs et bars trans ont énormément la côte partout en France et même à Marseille. Les fréquenter ou participer aux soirées trans est une solution mais pour les premières expériences l’option des sites de rencontres est l’un des meilleurs moyens de rencontrer les transsexuelles à Marseille. À vrai dire, j’ai un peu fait le tour de toutes ces astuces. J’ai donc de la matière à offrir dans ce sens dans la cité phocéenne.

Les sites de rencontres à utiliser pour Marseille

Il vaut mieux privilégier les sites de rencontres pour rencontrer des transsexuelles, de façon générale et en particulier à Marseille. Quand on en est à sa première expérience, aller directement en soirée ou en club peut s’avérer très compliqué. Pour y aller en douceur, c’est la meilleure option.

En effet, c’est bien plus facile de discuter avec des personnes transgenres, un univers totalement inconnu pour vous, via Internet afin d’en savoir plus. Trop de personnes, à peine initiées dans le milieu transgenre, y entrent avec de nombreux préjugés. La plupart sont vrais, mais il reste une large marge de transsexuelles qui ne répondent pas du tout à l’idée de nombreuses personnes s’en fait. Elles ne sont pas toutes portées sur le sexe et prêtes n’importe où et n’importe quand pour des plans culs.

C’est là tout l’intérêt des sites transsexuels. Il est possible d’y trouver l’amour. Bien que très peu nombreuses, il existe tout de même des sites spécialement réservés aux rencontres amoureuses avec une personne trans. À côté de cela, il existe, dans une très large proportion, des sites trans axés spécialement sur les plans culs à ne pas confondre avec des sites de rencontre d’escort ladyboy. J’ai fait l’expérience des deux types de sites et je puis vous certifier qu’ils sont très efficaces, chacun dans son genre. Aussi, dans l’un comme l’autre, il est possible de rencontrer des transsexuelles de Marseille. Voici quelques liens utiles.

mytranssexualdate.com et myladyboydate.com pour une vrai relation

mytranssexualdate.com le siteDans le monde transgenre, il n’y a pas que les plans culs. À force de multiplier les rencontres sexuelles, à un moment, on a envie de se caser comme tout le monde, si votre attirance du monde transgenre n’est pas juste un fantasme de plus à assouvir. Quand j’en suis arrivée là, j’ai changé mes adresses. C’est comme ça que je suis tombé sur mytranssexualdate.com et myladyboydate.com.

À vrai dire, ça a été une véritable surprise pour moi. Je ne pensais pas trouver de sites trans de rencontres sérieuses. C’est certainement le cas de plusieurs autres personnes. Je vous confirme qu’il est possible de trouver l’amour dans l’univers trans. Après avoir scruté le profil de plusieurs filles, je suis tombé sur celui d’un ladyboy originaire de Thaïlande vivant à Marseille.

Il est clair que je n’aurais jamais pu la rencontrer sans avoir pris par ce site de rencontre. Nous avons discuté des mois durant pour mieux nous connaitre, avant que l’un de mes voyages sur Marseille me permette de la rencontrer en vrai. Elle était encore plus belle en vrai, à tel point que le fait qu’il s’agisse de notre première rencontre ne nous ait pas empêchés de finir la soirée dans ma chambre d’hôtel. Malheureusement, la relation n’a pas survécu à la distance. Bien qu’ils soient plus qu’utiles, les sites de rencontre ne m’ont jamais enlevé l’envie d’aller en soirées

TSDates.com pour plus de légèreté

tsdates.com le siteAvouez-le ! Votre principale obsession actuellement, c’est avoir un plan cul avec une transsexuelle. J’ai également connu ça à mes débuts et il n’y a aucun mal à le reconnaitre. Cependant, je n’ai pas eu assez de courage la première fois pour me lancer à la quête d’une bombasse directement en soirée. C’est ce qui m’a mené au site de rencontre trans TSDates.com.

Dès la page d’accueil, j’ai tout de suite compris ce à quoi j’avais à faire et ce n’était pas pour me déplaire. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est que les participantes soient très entreprenantes. Cela peut choquer les puristes, mais soyons francs. À quoi vous attendez-vous en vous rendant sur un site de plan cul ?

Aucune frontière, aucun tabou sur ce site. On en devient rapidement accro. Mon premier contact avec ce site m’a tout de suite valu une rencontre. J’ai également eu la chance d’entrer en contact avec une bombasse asiatique vivant à Marseille. J’ai eu le plaisir de me déplacer vers elle jusque dans sa ville et, le moins que je puisse dire, c’est que ce week-end est inscrit dans mes annales.

Les clubs LGBT Marseille les plus réputés et sûrs

Marseille a son propre grenier de clubs trans branchés, c’est un bonheur de rencontrer des ladyboy dans ces soirées. Le club le plus en vue est le New Cancan. Située non loin du Vieux port, cette boite de nuit gay à l’origine est ouverte à toute la communauté LGBT. Le club est en effet en partenariat avec des associations LGBT de Marseillais  Pour participer à l’une des soirées enflammées du New Cancan, avec des DJ les plus célèbres, il faut y être les vendredis et les samedis, de 00h à 07h du matin.

Situé au 66 rue Montgrand, le club XY est une véritable attraction à Marseille. Si ses soirées « apéros tapas » sont très appréciées, c’est surtout pour avoir l’occasion de se baigner dans son jacuzzi ou de passer un moment de détente dans son hammam ou son sauna que les dizaines de visiteurs y affluent. Une caractéristique que le club XY partage avec le Sauna Club ou le club Salvator

Des adresses comme celles-là, il y en a plein Marseille. Si les clubs ont un côté pour le moins intimiste, il faut se rendre dans les bars sans profiter d’une ambiance ultra décontractée.

Les bars les mieux côtés pour rencontrer trans à  Marseille

Un exemple de bar associatif est « Aux 3G ». Il s’illustre à Marseille comme l’un des meilleurs clubs pour lesbiennes et féministe. Les trans de Marseille y trouvent leur place. Situé 3 rue Saint Pierre, Aux 3G les jeudis de 19h30 à 00H, les vendredis et samedis de 20h à 2h du matin. J’ai énormément apprécié le côté convivial des soirées, avec des apéros et possibilités de restauration ou encore les soirées technos.

san-luis-obispo-TRANSPlay, derrière ce nom simpliste ce cache un véritable lieu de jouissance situé au 133 Rue Breteuil, à seulement 5 minutes du Vieux port. Du mercredi au dimanche, ainsi que les veilles de jours fériés, le bar reste ouvert de 19h à 2h ou 3h selon les jours. Ambiance Happy Music et cocktails, smoking room et WiFi à gogo. C’est tout ce qu’il faut pour se mettre dans le bain.

Les soirées trans incontournables sur Marseille

Les soirées trans, voilà l’une des choses qui m’a permis d’intégrer complètement le milieu transgenre. De nombreux clubs et bars organisent régulièrement des soirées thématiques pour le plus grand bonheur de la communauté trans. Le New Cancan est réputé pour ses concerts, avec des DJs internationaux. Aux 3G rassemblent chaque jeudi soir des cours de guitare.  Il s’agit de véritables moments de partage et d’opportunités de rencontre qu’il est possible de concrétiser rapidement.

Marseille est-elle une ville accueillante pour les transgenres ?

À Marseille, comme dans de nombreux autres pays, il existe une véritable communauté LGTB. Si la grande majorité des transsexuels de France sont des étrangers, c’est parce que le pays s’illustre comme un fervent des droits de l’Homme. Le pays fait en effet partie des rares dans le monde à accepter moralement et juridiquement les LGBT et à s’assurer que leurs droits soient respectés. C’est donc le climat sécuritaire du pays qui en fait une destination privilégiée pour de nombreuses transsexuelles expatriées.

Pendant ce temps, une véritable répression prévaut dans d’autres pays de la planète, notamment les pays asiatiques (les Philippines et la Thaïlande) et sud-américains (Brésil). Il existe donc une véritable communauté trans internationale, notamment les trans asiatiques, les trans Latines ou encore les trans blacks, concentrées principalement à Paris. On en retrouve de plus en plus dans les villes moyennes comme Marseille. À l’instar d’autres villes de France, les LGBT y sont très bien intégrés.